Le système immunitaire 9ème partie

Le système immunitaire 9ème partie

10 avr. 2021

IMMUNITE ET SOMMEIL

Le système immunitaire 9ème partie

IMMUNITE ET SOMMEIL

 

Le sommeil est bon pour le système immunitaire.

 

En 2019, Selon des chercheurs allemands, le sommeil améliore la capacité de certaines cellules de notre système immunitaire à se fixer à leurs cibles. Ces résultats confortent l'hypothèse selon laquelle le sommeil aiderait le système immunitaire à fonctionner et à se reconstituer. Ils permettent de mieux comprendre un des rôles du sommeil.

 

Le système immunitaire se construit prioritairement durant notre sommeil. Il s’agirait notamment d’un pic de sécrétion d’hormones telles que la dopamine ou la prolactine qui agirait sur le renforcement de nos défenses immunitaires durant la nuit.

 

Pendant le sommeil, le cerveau est actif.  Les différents stades du sommeil permettent à l’organisme de faire le plein d’énergie et d’emmagasiner les informations reçues la journée. La mémoire est comme restaurée. Le temps et la qualité du sommeil sont très importants. Durant cette période, le cerveau sécrète des hormones qui aident le système immunitaire à lutter contre les infections bactériennes et virales.

 

Le repos n’est pas anodin. Le sommeil est nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme et à son métabolisme (= ensemble des réactions chimiques de l’organisme).

D’après certaines études, un manque de sommeil perturbe la régulation d’hormones, ce qui peut avoir un impact sur la prise de poids. Un manque de sommeil entraîne une augmentation du taux d’hormones de l’appétit (= ghréline) et une diminution du taux d’hormones qui favorise la satiété (= leptine).


En moyenne, un enfant dort 10 heures par nuit tandis qu’un adulte aura besoin d'environ 7H30 de repos. Il s’agit d’une moyenne, pour certaines personnes le temps de sommeil sera plus ou moins élevé.

 

D'après l'Inserm, « Le repos permet à l’organisme d’assurer des fonctions nécessaires au développement et à la santé ».

 

 

Pour améliorer la qualité de son sommeil et renforcer son système immunitaire, voici quelques conseils :

* Ne pas pratiquer une activité physique trop tardivement.
* Evitez les boissons excitantes comme le café.
* Avant de se coucher, ne pas hésiter à se relaxer à l’aide d'un bon bain chaud ou d'exercices de respiration.
* Les écrans d’ordinateur et de télévision peuvent maintenir éveillé et nuire à la qualité du sommeil.

 

La fatigue a tendance à affaiblir le système immunitaire. En aidant le système nerveux autonome à rétablir l’homéostasie, la réflexologie va améliorer la qualité du sommeil

Pour favoriser le sommeil, la Z.R. de l’épiphyse est sollicitée car elle sécrète la mélatonine, une des hormones impliquées dans l’endormissement. Un sommeil non réparateur et/ou perturbé aggrave l’état d’une personne même sans pathologie visible. Cela fragilise son énergie, sa concentration et sa « productivité ».

 

La réflexologie plantaire fait partie des outils qui permettent de retrouver un sommeil de qualité. Le soir privilégiez les activités calmes, peu stimulantes, loin des écrans.

 

En plus de booster nos défenses naturelles, cette pratique nous aide à gérer notre stress et améliore notre sommeil, mais pas que !

 

A bientôt sur la page "Prendre RDV".

A propos

Pascale Varoquier, consultations en réflexologie et relaxation en cabinet ou à domicile dans le Val d’Oise (95).
Pascale Varoquier : Cabinet de réflexologie / relaxation dans le Val d'Oise (95) (Accueil)